Politique environnementale
  • Print Friendly


Le plan d’action contre le bruit de l’aéroport ne répond pas aux attentes et doit être révisé !

Début octobre, la procédure publique pour le projet de plan d’action contre le bruit de l’aéroport du Findel a débuté à Luxembourg pour une durée de 60 jours. Jusqu’au début du mois de décembre (à l’exception de Sandweiler : jusqu’au 22 décembre), les citoyens* des communes de Betzdorf, Niederanven, Flaxweiler, Hesperange, Schuttrange, Leudelange et Luxembourg pouvaient soumettre leurs suggestions et objections à leur commune. Les documents pertinents peuvent être consultés sur le site web www.emwelt.lu.

Dans une déclaration détaillée, le Mouvement Ecologique expose ses critiques à l’égard du plan d’action, qu’il a également présenté dans le cadre de la procédure publique.
– Les principaux points de l’appel sont les suivants
– Absence d’évaluation du premier plan ou des mesures individuelles
– Des données encore obsolètes comme base pour les cartes de bruit
– Malgré les preuves scientifiques : pas d’ajustement des limites de décibels au détriment des résidents locaux
– Manque de quantification, orientations trop générales, pas d’évaluation, calendrier insuffisant pour la mise en œuvre des mesures
– Les vols de nuit continuent à augmenter
– Établissez des conditions contraignantes pour les mouvements d’avions !
Toujours pas de stratégie à long terme pour le développement de l’aéroport (« stratégie à long terme »)
Prise en compte insatisfaisante des aspects controversés qui tiennent particulièrement à cœur aux citoyens*, mot-clé aviation sportive, traitement des plaintes
En outre, le « plan d’action » exposé ne répond pas aux exigences légales, est basé sur des données obsolètes et a été élaboré sans suivre le succès du premier plan. Le Mouvement Ecologique s’attend donc à une révision fondamentale dans les prochains mois ainsi qu’à une nouvelle procédure publique.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

 

 

date de publication: 04.12.2020
Retour