Santé et Alimentation
  • Print Friendly


Les fruits à l’école – toujours pas de promotion des fruits biologiques et régionaux !

Cette année encore, l’appel d’offres du ministère de l’agriculture pour des fruits à l’école est un échec !

 

En septembre de l’année dernière, l’appel d’offres du ministère de l’agriculture a permis d’alimenter la discussion pour la distribution des fruits à l’école. Cela s’explique en partie par le fait que le Mouvement écologique a attiré l’attention sur les nombreuses faiblesses de cet appel d’offres dans une déclaration publique (« Fruits d’école – écart intolérable entre les aspirations et la réalité : dans le cas des fruits d’école, le ministère de l’agriculture ne se base ni sur des critères écologiques et des aspects sanitaires, ni sur la production biologique régionale !)

Dans le cadre de l’appel d’offres pour les fruits à l’école, le ministère de l’agriculture, comme on le sait, commande les fruits que les enfants et les jeunes de près de 400 écoles luxembourgeoises se voient proposer comme « casse-croûte sain » cinq jours par semaine.
Un an plus tard, on peut dire : rien n’a changé ! Le nouvel appel d’offres ne diffère que légèrement de l’ancien – les points faibles décisifs n’ont pas été éliminés. Alors que le monde entier – et en théorie aussi le ministère de l’agriculture – parle de régionalisation, de promotion de l’agriculture biologique, de réduction de l’utilisation des pesticides, de lutte contre la perte des espèces et de la crise de la biodiversité …., le ministère agit « incrusté » dans de vieux schémas !

 

De plus, il n’y a pratiquement pas de critères écologiques, la procédure d’appel d’offres se fait sans spécifications régionales et le critère le plus important reste le prix seul !
Comment peut-on en appeler sans cesse à la responsabilité du consommateur, si le comportement du gouvernement lui-même est irresponsable ?
Les appels d’offres publics doivent avant tout soutenir les producteurs biologiques et écologiques ainsi que les producteurs régionaux. Le fait que le ministère de l’agriculture ait une fois de plus laissé passer une autre année sans apporter la moindre amélioration est honteux et inacceptable !

 

Cette année encore, l’appel d’offres du ministère de l’agriculture pour des fruits à l’école est un échec !

 

Vous trouvez la prise de position détaillée dans les Downloads.

 

Traduit avec deepl.com, version gratuite

 

date de publication: 29.09.2020
Retour