Aspects internationaux
  • Print Friendly


Solidarité internationale avec la communauté Garifuna au Honduras

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Le 18 juillet dernier, quatre membres de l' »Organisation fraternelle noire du Honduras » (OFRANEH), appartenant à la tribu des Triunfo de la Cruz, ont été enlevés à leur domicile dans la municipalité de Tela par plusieurs hommes lourdement armés, en uniforme de police et portant les couleurs de l’autorité chargée de l’enquête.

Depuis lors, et malgré les dénonciations répétées de plusieurs organisations et mouvements nationaux et internationaux, les autorités honduriennes n’ont fourni aucune information sur l’avancement de l’enquête sur la disparition des quatre personnes.

Il est de notoriété publique que la tribu aborigène des Garifuna a été la cible d’attaques systématiques de la part de producteurs de bananes, d’entreprises de l’industrie de l’huile de palme et, plus récemment, des secteurs de l’immobilier et du tourisme, entre autres.

Le Mouvement Ecologique, en collaboration avec des ONG nationales et internationales, a donc suivi un appel et a envoyé une lettre au gouvernement du Honduras, demandant le retour immédiat des quatre personnes enlevées et la fin de la violence systématique contre le peuple Garifuna.

 

 

date de publication: 28.08.2020
Retour