Protection de la nature Agriculture et Sylviculture
  • Print Friendly


Des pièges mortels pour le hérisson – escaliers, clôtures, filets,…

 

Il est vital de laisser des trous de passage dans les grillages, clôtures et murs qui séparent votre jardin de celui de vos voisins. Le hérisson doit pouvoir se déplacer à travers plusieurs jardins, qui constituent ainsi son terrain de chasse et lui permettent de survivre !

Les clôtures de tout genre sont pour le hérisson des barrières infranchissables où il peut facilement être pris au piège. Il est dès lors indiqué de laisser des ouvertures propices à son passage de 13x13cm (https://www.hedgehogstreet.org/) dans les clôtures, grillages et murs pour ses promenades (nocturnes). Au lieu d’ériger une clôture, plantez plutôt une haie.

 

     

.

Aussi, un jardin qui se veut accueillant pour les hérissons est exempt de tout filet de protection pour fraises et autres, qui peuvent facilement devenir des pièges mortels.

 

 

 

 

 

 

 

Les escaliers peuvent également devenir un piège mortel pour les hérissons. Il peut les descendre, mais il est probable qu’il ne parvient pas à les monter et restera piégé au pieds des escaliers, où il finira mort de faim s’il n’est pas découvert à temps. Pour éviter cela, vous pouvez déposer des briques entre les marches. Celles-ci permettent de réduire la distance entre les marches et éliminent ainsi le danger.

 

 

 

 

 

 

Les étangs et piscines à bords abrupts sont également des pièges mortels pour le hérisson qui n’arrive plus à en sortir et se noie. Il est donc indiqué de poser une planche en biais autour des points d’eau créant ainsi une rampe qui permet au hérisson tombé à l’eau d’en sortir de ses propres forces.

 

 

 

 

 

Pour plus d’informations sur le hérisson et comment créer un jardin adapté aux hérissons, cliquez ici: http://naturelo.meco.lu/fr/notre-keisecker/

 

 

 

date de publication: 03.06.2020
Retour