Mobilité
  • Print Friendly


Alles op de Vëlo Spezial: Prendre enfin le vélo au sérieux et attaquer les problèmes de front – faire participer les gens !

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Après la « marche », le trafic cycliste est le moyen de transport le plus respectueux de l’environnement et doit donc être considéré au moins au même titre que le trafic motorisé. Aucun planificateur de trafic ne planifierait une autoroute qui se termine par un chemin de campagne – mais dans le cas des pistes cyclables, la planification et le tracé les plus curieux peuvent encore être trouvés aujourd’hui.

Les points faibles de l’infrastructure cyclable au Luxembourg sont également bien connus : Pistes cyclables manquantes, interrompues et non sécurisées, marquages manquants et bien plus encore.

Depuis des années, des organisations et de nombreux citoyens réclament des améliorations. Ces dernières semaines et ces derniers mois, les gens sont à nouveau descendus dans la rue pour faire campagne en faveur de meilleures conditions pour le vélo.

Avec son projet « Alles op de Vëlo Spezial », qui a été créé en 2020 comme alternative au populaire « Alles op de Vëlo am Mamerdall », le Mouvement écologique veut apporter sa contribution pour aider le vélo (et la circulation piétonne) à percer de plus en plus.

L’idée sous-jacente : d’une part, utiliser les connaissances de la population afin d’enregistrer les exemples positifs mais aussi les points faibles à travers le pays. D’autre part, pour montrer combien il est important d’inclure les cyclistes et les piétons dans le processus de planification.

 „Alles op de Vëlo Spezial“: Carte interactive et rapport thématique succinct

Le projet « Alles op de Vëlo Spezial » a été conçu dès le départ de manière à ce que toutes les suggestions des participants soient recueillies et envoyées aux acteurs responsables.

En raison du matériel photo et vidéo et des suggestions très concrètes, une double approche a été choisie :

  • Synthèse des suggestions envoyées dans un court rapport, qui présente les préoccupations centrales des participants* structurées en catégories ordonnées par thème. Vous pouvez le trouver en format PDF ici dans les téléchargements.
  • Transfert de toutes les soumissions localisables (environ 90%) sur une carte interactive. Il est ainsi possible de localiser les différentes suggestions dans l’espace en même temps.

En conséquence, les contributions ne sont pas des revendications élaborées au sein du Mouvement Ecologique. Afin d’assurer un reflet transparent de toutes les opinions (ce qui est d’une importance éminente dans un processus participatif) et de créer un espace de discussion, le Mouvement Ecologique s’est abstenu de noter les contributions soumises.

(cliquez sur l’image pour accéder à la carte interactive)

 

 

 

 

Suggestions pour toutes les communautés – Pourquoi cela vaut la peine de jeter un coup d’œil à la carte

Même si toutes les municipalités n’ont pas envoyé de suggestion dans le cadre de la campagne, cela vaut la peine que chacun jette un œil à la carte. La variété des suggestions ouvre l’esprit et aiguise la vue sur le très large éventail de possibilités qui existent pour apporter des améliorations dans l’intérêt des cyclistes.

En outre, certains endroits sont représentatifs de toute une série d’autres points de ce type dans le pays et offrent aux responsables une bonne vue d’ensemble des questions qui concernent les cyclistes. Ils sont représentatifs de nombreux autres endroits dans le pays et montrent que trouver des solutions pour plus de pistes cyclables et de meilleures infrastructures – surtout maintenant, en ces temps de crise climatique et de biodiversité et alors que de nombreuses personnes ont découvert le vélo par elles-mêmes – doit être une priorité absolue.

Participation des citoyens : Méthode simple et efficace pour améliorer la mobilité douce dans la communauté.

…illustré par l’exemple de la campagne « Alles op de Vëlo Spezial 2020 » du Mouvement Ecologique.

Avec sa campagne « Alles op de Velo Spezial », le Mouvement Ecologique veut montrer combien il est facile et utile d’impliquer activement les citoyens dans la planification et l’amélioration des infrastructures de mobilité douce.

Dans le PDF, vous trouverez des blocs de construction et d’autres exemples concrets.

C’est pourquoi le Mouvement Ecologique lance également un appel urgent aux responsables politiques :

  • Les rues et les places de nos villes et villages devraient être systématiquement réaménagées en espaces de vie pour les gens, au lieu d’être de purs itinéraires de transit pour le trafic automobile avec ses charges. Pour ce faire, il est nécessaire de renforcer les incitations structurelles et conceptuelles en faveur d’une vie active dans la rue et, partant, du vélo, de la marche et des transports publics. Elle a besoin de « villes et villages » pour les gens, des espaces vivables qui invitent les gens à s’attarder et à se rencontrer. La promotion du vélo fait partie de ce changement de paradigme.
    Pour faire de la promotion du vélo une priorité absolue et enfin pour passer aux choses sérieuses, chaque municipalité devrait désigner une personne responsable du vélo et de la marche ;
  • Promouvoir le vélo non seulement à des fins récréatives, mais aussi comme un moyen de transport pour la vie quotidienne, et concevoir les infrastructures avec les itinéraires d’accès nécessaires en conséquence. Ces plans doivent également prendre en compte l’augmentation des pedelecs et des vélos cargo (rayon, largeur, évitement des virages serrés, etc.) ;
  • Assurer un lien entre les pistes cyclables nationales et régionales / municipales et créer un réseau cohérent de pistes cyclables grâce à une coopération régionale entre les municipalités ;
  • Créer une stratégie locale et régionale pour la promotion du vélo (y compris la prise en compte des points dangereux, etc.), avec la participation des citoyens ;
  • Ne pas hésiter à prendre des mesures pour promouvoir le vélo chaque fois que cela est nécessaire, éventuellement au détriment du transport privé (par exemple, perte de places de stationnement – c’est-à-dire optimisation de l’espace routier pour les cyclistes).
  • Lors de la rénovation de routes ou d’autres travaux de construction routière (déconstruction, nouveau revêtement, travaux d’infrastructure, … ), la planification routière doit être envisagée du point de vue des cyclistes et conçue en conséquence.
    Impliquer les citoyens de manière cohérente pour résoudre les problèmes et prendre des initiatives positives. Les possibilités sont nombreuses, de la carte interactive – comme dans ce projet – à l’approche directe des personnes.

 

 

date de publication: 15.04.2021
Retour