• Print Friendly


En pleine floraison : Arbres (fruitier) au printemps – plus qu’un régal pour les yeux

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

En avril et mai, les abeilles ne sont pas les seuls à profiter de la floraison de divers arbres (fruitiers) et arbustes. Pour nous, les humains, la splendeur blanche des fleurs est un vrai régal pour les yeux. Elle montre que le printemps est enfin arrivé et nous fait attendre avec impatience la récolte des fruits en été ou en automne.

Mais ces fleurs délicates et la structure ligneuses (arbustes, haies et arbres) ont elles-mêmes de nombreuses autres fonctions très utiles :

  • Les fleurs, puis plus tard les fruits, constituent des sources de nourriture importantes pour les abeilles et les papillons, respectivement les oiseaux et les petits mammifères.
  • Les plantes ligneuses offrent un abri et un habitat aux insectes ainsi qu’aux oiseaux et aux petits mammifères. Elles structurent le paysage, empêchent l’érosion des sols en ralentissant le vent et en fixant le sol grâce à leurs systèmes racinaires, et retiennent l’eau de pluie, qui peut s’infiltrer et reconstituer les réserves d’eau souterraine.

Les plantes ligneuses de cette liste (PDF) sont particulièrement favorables aux pollinisateurs car elles sont indigènes et offrent des fleurs riches en nectar.

En outre, nous recommandons tous les arbres fruitiers de la « Liste recommandée de variétés fruitières anciennes et éprouvées », disponible ici.

Les arbres (fruitiers) sont plantés de préférence en automne ou au début du printemps. Les premières années, elles ont besoin de suffisamment d’eau pour bien s’enraciner.

Autrefois, la plupart des villages étaient entourés de vergers. Au cours des dernières décennies, ces habitats précieux, qui abritent également la chouette chevêche, le loir des jardins et de nombreuses espèces de chauves-souris, ont souvent dû céder la place à des projets de construction ou n’ont plus été entretenus.

Dans certains endroits, cependant, on trouve encore des vergers anciens ou nouvellement plantés autour du village ou même au milieu de la ville, comme ici dans le Grund (Ville de Luxembourg). Ces paysages culturels, qui peuvent également être utilisés comme zones de loisirs, doivent être préservés à tout prix.

Les haies et les arbustes tels que l’aubépine (Crataegus sp.), le prunellier (Prunus spinosa), la Bourdaine (Frangula alnus) etc…, ne sont pas seulement d’importants fournisseurs de nectar, de pollen et de baies. En tant qu’éléments structurels, ils assument une fonction importante, par exemple pour relier les habitats.

Les arbres, les haies et les arbustes dans les jardins privés permettent non seulement de faire de belles observations de la nature, par exemple des oiseaux chanteurs colorés et des hérissons sympathiques mais piquants. Lors des étés de plus en plus chauds, ils offrent également une ombre apaisante et, selon l’espèce, de nombreux rafraîchissements.

Pour plus d’informations sur la campagne « En plaine floraison » et les plantes favorables aux insectes, cliquez ici : www.naturelo.meco.lu/fr

 

 

 

 

date de publication: 29.04.2021
Retour