Aspects internationaux
  • Print Friendly


Nouveau projet! Oekofonds soutient la solidarité mondiale

Ces dernières semaines, les appels d’organisations nationales appartenant à notre organisation-mère « Friends of the Earth » se multiplient,  en particulier – mais pas uniquement – dans les pays du Sud, où ces organisations demandent un soutien financier.

Un appel récent nous provient de notre organisation partenaire du Brésil, qui demande une aide dans la lutte contre les incendies dévastateurs qui ravagent actuellement l’Amazonie, mais surtout un soutien financier, de sorte qu’elle puisse continuer de manière conséquente à s’engager au profit des peuples autochtones et pour la préservation de ces immenses forêts qui revêtent une valeur vitale incommensurable pour l’ensemble des hommes sur Terre. Parallèlement, nous recevons des appels à l’aide de partenaires qui se situent dans les plaines des régions inondées du Bangladesh.

Ces appels ont motivé la Fondation Oekofonds à lancer un nouveau projet intitulé « Soutien aux organisations de « Friends of the Earth » (FoE) dans le monde entier ».

Dès à présent, vous pouvez faire un don au profit de ces projets, dans leur ensemble. Nous lancerons également des appels spécifiques de manière régulière.

Si vous souhaitez soutenir les organisations partenaires et surtout celle au Brésil, vous pouvez virer votre don sur un des comptes suivants: BCEE LU31 0019 1100 4403 9000 ou CCP LU96 1111 0734 1886 0000 avec la mention « Solidarité FoE ».

 

L’appel des partenaires brésiliens de FoE ci dessous (*)

 

« Tous les membres de la Fédération partagent une profonde consternation devant le crime perpétré en Amazonie à la suite de l’expansion des plantations de monocultures, de l’élevage et de l’exploitation minière, dirigés par ceux qui privilégient le profit au détriment des peuples et de la planète, ainsi que de la droite et des offensives néolibéraux dirigées par le gouvernement de Bolsonaro.

Nous sommes conscients de ce qu’AT Brésil nous dit, ils n’ont pas la possibilité de « mettre fin aux incendies ni de réparer le génocide perpétré par la recherche du profit ».

Mais comme nos camarades du Brésil le disent, ils sont fermement résolus à défendre les vies qui sont toujours en danger et soutiennent les efforts de résistance et de restauration menés par les peuples autochtones et les communautés locales qui sont les seules capables de protéger l’Amazonie. Ils sont également déterminés à faire en sorte que la vérité énoncée par les personnes concernées l’emporte sur ces actes criminels orchestrés par ceux qui contrôlent le capital et le pouvoir et qui ont pris le contrôle de l’État.

Dans ce contexte, nous lançons cet appel et demandons à la Fédération d’être solidaire avec AT Brésil. Nous apprécions tout le soutien financier que nos groupes peuvent apporter au travail d’AT Brésil avec ses alliés afin de soutenir les communautés autochtones à Acre, de surveiller la situation dans les territoires touchés, notamment en produisant des reportages dans les médias, et de continuer à lutter contre les politiques qui conduisent à la dévastation de l’environnement et pire encore à une plus grande injustice.

Si vous pouvez apporter un soutien financier au travail d’AT Brésil et de ses alliés et / ou si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur les actions prévues, vous pouvez communiquer directement avec AT Brésil ou avec moi.

Certains d’entre vous sont en contact avec moi, alors je sais que vous avez déjà prévu de fournir un soutien, merci beaucoup pour cela.

Dans cette horrible situation qui affecte tant de communautés, nos camarades au Brésil et nous tous, nous continuerons d’être solidaires avec les personnes touchées et de dénoncer l’offensive criminelle. Nous resterons également vigilants vis-à-vis des fausses solutions potentielles qui pourraient être imposées dans toute l’Amazonie, entraînant encore plus de menaces pour les communautés locales.

En solidarité

Karin, présidente FoEI »

 

(*) En règle générale, la Fondation ne révise ni ne réécrit les appels.

 

 

 

Date de publication: 05.09.2019
< Retour