fr | de

Structures

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
Print Friendly

Orienté à la base, efficace, vivant

Avec ses 3000 membres actuels, le Mouvement Ecologique s’est doté des structures suivantes qui lui permettent de s’investir de façon optimale en faveur de ses objectifs.

 

L’assemblée générale : elle est l’organe décideur suprême

En principe, le conseil d’administration convoque tous les membres du Mouvement Ecologique une fois par an (sauf cas particuliers) pour l’assemblée générale, qui se déroule au mois de mars. Les orientations de base du Mouvement Ecologique y sont discutées et le nouveau conseil d’administration y est élu. Chaque membre du Mouvement Ecologique peut poser sa candidature à l’élection au conseil d’administration. Les membres du conseil d’administration sont toujours élus pour 2 ans. Le conseil d’administration compte 7 membres au minimum et 17 membres au maximum.

Si le nombre des candidats n’est pas supérieur à 17, il n’y aura pas d’élection proprement dite au cours de l’assemblée générale, à moins que les membres présents ne le souhaitent formellement. Sinon le conseil d’administration sera élu par acclamation.

 

Le conseil d’administration national: il est responsable pour les grandes orientations

Le conseil d’administration national est – après l’assemblée générale – l’organe décideur suprême du Mouvement Ecologique. La répartition des tâches au sein du conseil d’administration (président, vice-président(s), secrétaire, trésorier) est déterminée par le conseil d’administration.

 

Le conseil d’administration est :

  • l’organe décideur suprême
  • responsable pour l’orientation générale des activités et le travail du Mouvement Ecologique
  • responsable pour les actions nationales du Mouvement Ecologique
  • le représentant du Mouvement Ecologique à l’égard de tiers
  • pour l’orientation des publications et la politique financière.

Il siège en principe toutes les deux ou trois semaines. Chaque membre peut participer aux séances et faire mettre un point à l’ordre du jour.

 

La présidence : elle est responsable pour les « tâches quotidiennes »

La présidence se compose de membres du conseil d’administration et de collaborateurs titulaires. Chaque membre du conseil d’administration peut participer aux réunions, mais le/la président(e), un(e) vice-président(e), le/la secrétaire seront toujours représentés. Ce sont surtout les travaux administratifs courants et quotidiens du Mouvement Ecologique qui sont discutés dans le cadre de la présidence. En cas d’urgence, elle pourra également prendre des décisions.

 

La présidence:

  • coordonne les travaux administratifs
  • est responsable pour la mise en oeuvre des décisions du conseil d’administration et pour l’élaboration de questions de détail
  • décide de questions de moindre importance au niveau organisationnel et elle est l’interlocuteur en cas d’urgence
  • s’occupe de dossiers qui nous sont soumis par des tiers
  • prépare les séances du conseil d’administration
  • les prises de position dans la presse (après avoir consulté la personne chargée du dossier) dans le sens de l’orientation générale des décisions du conseil.

La présidence se réunit en principe une fois par semaine.

 

La commission des finances

La commission des finances se compose de membres du conseil d’administration et de collaborateurs titulaires. Elle se réunit au moins 4 fois par an et elle est responsable pour la gestion financière générale du Mouvement Ecologique.

Le financement des activités du Mouvement Ecologique repose essentiellement sur les cotisations des membres et des dons (et sur le fait que la grande majorité des membres paie bien davantage que la cotisation minimale). L’organisation annuelle de la foire écologique « Oeko-Foire » rapporte un bénéfice supplémentaire.

Environ 15% des finances du Mouvement Ecologique sont prises en charge par l’État – notamment sur la base d’une convention avec le ministère de l’Environnement concernant les relations publiques du Centre écologique.

Le fait d’être indépendant de l’État sur le plan financier est essentiel pour le travail du Mouvement Ecologique.

 

Les groupes de travail nationaux

Les prises de position et actions du Mouvement Ecologique sont partiellement élaborées et réalisées par les groupes de travail nationaux. Ces derniers travaillent certes de façon autonome, mais en principe ils sont soumis à la responsabilité du conseil d’administration.

Les groupes de travail sont constitués par des membres du Mouvement Ecologique qui s’intéressent tout particulièrement à un sujet donné.

La collaboration au sein des groupes de travail est toujours souhaitée, et ces groupes sont toujours ouverts à tous les membres du Mouvement Ecologique. Si une telle collaboration vous intéresse, ou si vous souhaitez des informations supplémentaires, veuillez nous appeler au 43 90 30-1.

 

Les sections régionales : l’activité sur place !

Les sections locales et régionales du Mouvement Ecologique sont également d’une grande importance. Dans une quinzaine de régions du pays, des hommes et des femmes s’engagent concrètement sur place en faveur d’une meilleure qualité de vie et de la sauvegarde de la nature et de l’environnement. Chaque section régionale a son assemblée générale annuelle, au cours de laquelle les comités respectifs sont élus. Les sections régionales se réjouissent de toute collaboration. Pour des informations supplémentaires, veuillez nous appeler au 43 90 30-1.

 

Le forum des membres

En cas de sujets d’une importance toute particulière, qui exigent une décision fondamentale en vue de la future orientation du Mouvement Ecologique, tous les membres seront convoqués pour une réunion, au cours de laquelle la prise de position du Mouvement Ecologique sera ouvertement discutée.

 

Le secrétariat

Le Mouvement Ecologique ne saurait se passer de collaborateurs titulaires qui assument le travail quotidien. Le secrétariat du Mouvement Ecologique est encore très modeste et se compose de :

– Catherine Lauer

– Claudine Zuang

– Leonie Unterrainer (communication/ coordination de projets)