Protection de la nature Agriculture et Sylviculture
  • Print Friendly


Mise en cause du programme de développement rural du Luxembourg par la Commission Européenne

La Commission Européenne vient de faire parvenir en date du 15 janvier 2015 ses “Observations sur le Programme de Développement Rural du Luxembourg” (PDR).

Le verdict de la Commission est sans aucune ambiguïté et sans appel: “En l’absence d’une prise en compte adéquate des observations des services de la Commission, le programme de développement rural luxembourgeois ne pourra pas être approuvé.” Sachant que l’acceptation de ce programme par la Commission constitue la base des aides financières allouées à l’agriculture de notre pays (quelque 700 mio € dans les années 2016 – 2020), l’enjeu est de taille! Il est donc essentiel que les différentes mesures à prendre sont définis de façon précise  et détaillée à l’avance.

En juillet 2014, le gouvernement luxembourgeois a remis ses proposition à la Commission. Le Mouvement Ecologique a réclamé maintes fois que le programme ne correspondrait en aucune forme aux exigences de la Commission européenne. Le résultat est un verdict accablant de la part de la Commision.  Le reproche: en l’absence d’une analyse précise de l’état actuel (Forces – Faiblesses – Opportunités – Menaces) de l’agriculture et de son impact sur l’environnement naturel et le climat, l’identification des besoins est tout à fait incomplète.

La procédure d’autorisation est suspendue jusqu’au moment au le Luxembourg aura pris en compte les objection de la commision et proposera un programme conforme aux exigences. Cette réécriture du projet de programme de développement rural devra se faire dans une étroite concertation entre les différents ministères et avec tous les acteurs professionnels concernés ainsi que les associations de protection de l’environnement et de consommateurs.

Date de publication: 05.02.2015
< Retour