Protection de la nature Agriculture et Sylviculture
  • Print Friendly


Déclin dramatique des oiseaux au Luxembourg ! Appel à l’action immédiate ! Les espèces indigènes luttent pour leur survie …

Dans le monde entier, des espèces de faune et de flore disparaissent –
une véritable catastrophe comparable à celle du changement climatique !

 

 

Un million d’espèces végétales et animales dans le monde sont menacées : tel est le rapport, important et inquiétant à la fois, publié par la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques en mai 2019 (ledit rapport IPBES). Les constats suivants sont
particulièrement alarmants :

Cette extinction des espèces animales et végétales :

  • Ne constitue non seulement une perte irrémédiable en termes de diversité et de beauté … non, elle remet également en cause la survie de l’homme sur notre planète ;
  • Au-delà, ce phénomène ne peut être stoppé au moyen de quelques mesures isolées, si bien intentionnées qu’elles soient. Repenser systématiquement notre modèle socio- économique fondé sur la consommation et la croissance : voilà ce qui s’impose d’urgence !

L’urgence de la situation dépasse pratiquement celle du changement climatique. Car lorsque nous aurons détruit notre environnement – notre habitat naturel – aucune stratégie d’adaptation ne viendra à notre rescousse comme c’est le cas pour les pays riches qui peuvent encore limiter les effets d’un changement climatique en-dessous de 1,5 respectivement de 2°C, au moyen d’investissements considérables.

Ce rythme de la disparition des espèces n’épargne évidemment en rien le Luxembourg. Tout au contraire ! En tant que pays le plus fragmenté au sein de l’UE, la situation au Luxembourg est particulièrement alarmante.

Et cela à tous les niveaux (insectes, mousses, lichens, oiseaux, etc.). Afin d’attirer l’attention sur cette évolution et d’encourager, voire de réclamer des améliorations concrètes, les mouvements de protection de la nature et de l’environnement au Luxembourg ont uni leurs forces aux hommes de science !

Ensemble, ils présentent la situation actuelle dans toute sa gravité et son drame, et formulent des exigences concrètes à l’adresse des politiciens et de la société, avec l’objectif déclaré de  freiner cette disparition des espèces et des habitats, ceci évidemment aussi dans l’intérêt général des êtres humains !

La présente prise de position – qui illustre et qui met en évidence les dangers que subissent les oiseaux nicheurs au Luxembourg – s’inscrit dans le cadre de la campagne de l’Association des Biologistes Luxembourgeois (ABIOL), du Mouvement Écologique a.s.b.l., du Musée national d’histoire naturelle, de natur&ëmwelt a.s.b.l. ainsi que de la Société des Naturalistes Luxembourgeois (SNL), qui a été lancée lors de la présentation du rapport IPBES et qui se poursuit aujourd’hui avec la publication de la Liste rouge des oiseaux nicheurs du Luxembourg.

Ce faisant, le monde des oiseaux et les problèmes qui causent leur déclin sont représentatifs d’autres espèces et habitats.

 

La prise de position commune en détail avec chiffres et explications : pdf

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

date de publication: 30.10.2019
Retour