Mobilité
  • Print Friendly


Contournement de Bascharage: les raisons pour lesquelles la «variante zéro» représente la seule véritable solution !

Début janvier 2015 , le ministre François Bausch et le secrétaire d’Etat Camille Gira avaient convoqué les membres des collèges échevinaux des communes de Sanem et de Bascharage afin de les informer des récents développements  dans le dossier du projet de contournement de Bascharage. D’ici l’automne 2015, il est prévu d’étudier l’impact qu’exerce ce projet sur l’environnement, la nature et la protection des animaux (sites naturels classés « Natura2000 » et classés au titre de la Directive « Habitats »), ceci dans le cadre de l’analyse d’une « variante zéro » ainsi que de trois tracés différents.

La Régionale Sud du Mouvement Ecologique est intimement convaincue qu’à long terme, aucun des tracés envisagés ne saura solutionner la problématique de la mobilité locale et régionale (voire transfrontalière).

 

  • Veuillez lire le communiqué détaillé dans les downloads

 

 

 

 

date de publication: 27.01.2015
Retour